Un anulingus sur le liveshow pour faire jouir le cul de ta femme

Lèche moi la rondelle sur le liveshow

Tous les soirs elle était là, chez elle et moi je la regardais.

Je la matais la belle Alice, elle et son cul, elle et sa chatte, elle et ses seins, elle en train de tortiller du fion, les jambes grandes ouvertes. Elle approchait son cul de sa webcam, à portée de main et elle couinait en écartant les lobes de son cul : « alors, qui vient me lécher la rondelle ? » Son petit trou du cul était d’une finesse toute poétique, comme une toute petite bouche légèrement plissé. Tandis qu’elle dégoisait sur la beauté de son anus, celui-ci s’ouvrait légèrement semblant dire : « lèche moi bien au fond et après tu pourras m’enculer, passe ta langue sur ma corolle ». Impossible de résister, je commençais par mouiller un doigt et je me mis à lui caresser le trou de balle en tentant une escapade à l’intérieur.

Je lui ai demandé de me lécher le trou du cul sur le liveshow, ce qu’il a accepté de faire

Comme je regardais ça avec des grands yeux comme des calots, ma bite entre les mains, en me demandant si moi aussi un jour je lècherais le trou du cul d’une femme. Si moi aussi j’enfoncerais ma langue dans une pastille brune au goût musqué. Et puis un soir je suis sorti de chez moi attiré par les effluves qui se dégageaient de son cul et je suis rentré chez elle. Elle était là à 4 pattes comme si elle savait que j’allais venir lui lécher son bel anus. J’écartais la lanière de son string et découvrais un petit trou balle, très clair, presque de la couleur de la peau de ses fesses. Il y avait juste un petit grain de beauté, comme une petit crotte de souris à l’entrée de son trou. Une pure merveille que je m’empressais de goûter.

Nécessaire de bien lécher le cul de ta femme

Un anulingus sur le liveshow

Cherche toi aussi une bonne meuf :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.